Le sexe au téléphone : quand le tel rose redonne confiance en soi


Sexe au tel

Quand Martin s'est fait licencier de son entreprise de fabrication artisanale de confiserie à Nantes, ce fut un choc pour lui. Jamais il n'avait imaginé se retrouver un jour au chômage. Les semaines qui suivent l'annonce de son licenciement, Martin sombre dans une grosse dépression. Il va chez le psychologue, chez le psychiatre, chez son médecin et se gave désormais d'antidépresseurs. Son meilleur ami lui conseille de se changer les idées et d'appeler un call center de téléphone rose. Selon lui, les femmes qui répondent aux appels sont de fines psychologues et savent trouver les mots qui redonnent confiance à ceux qui les écoutent. Martin est tellement désespéré qu'il obéit et compose sur son smartphone le téléphone de Marilou aperçu sur un magazine de petites annonces de moto...

Le téléphone rose a changé ma vie

La jeune femme qui répondit la première à son appel était vraiment très sympathique. Elle aussi avait envie de discuter. Elle lui demanda de raconter sa vie et petit à petit elle réussit à lui rendre le sourire. Tous les matins à 9h30 ils avaient rendez-vous et leurs conversations devenaient de plus en plus intimes, de plus en plus coquines, érotiques, et à la fin carrément très crues. En quelques semaines Martin allait beaucoup mieux c'était une certitude.

Les échanges téléphoniques coquins au service de la psychiatrie

Depuis, Martin a monté une association d'aide aux personnes en dépression. Il propose de nombreuses solutions pour sortir de la déprime et suggère notamment à ses membres d'appeler le téléphone rose. "Le téléphone rose devrait être remboursé par la sécurité sociale" affirme-t-il avec un petit air coquin et amusé! Quand on demande à Martin si il continue à appeler le téléphone rose, il avoue craquer encore de temps en temps...

Plus d'info : tel rose marie lou

ch be lu ca